Eh ! Toi et ta formation !

Tu vaux de l’or !

C’est le Ministère de l’Education du Québec qui a lancé la campagne “La formation professionnelle vaut de l’or”.

Qu’en penses-tu ?

Parce que nous, ON T’ASSURE QUE C’EST VRAI !

1. La demande en formation est de plus en plus importante

 

Par rapport à l’Etat

 

En 2020, le gouvernement lance sa campagne #FranceRelance qui débouche sur un budget de 15 milliards d’euros notamment pour la réhausse du niveau de compétences des personnes les plus éloignées du « bon-emploi ».

Cette campagne a permis de positionner favorablement la formation professionnelle qualifiée de parcours d’avenir menant à des métiers passionnants et innovants.

Elle a permis aussi d’augmenter la visibilité de la formation professionnelle et d’éveiller la population sur la contribution essentielle et l’avenir de la connaissance.

Le gouvernement a notamment priorisé les formations professionnelles en lien avec les grands objectifs du gouvernement : la transition énergétique, la formation, l’innovation, la digitalisation.

Par rapport aux entreprises

Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus demandeuses pour la formation de leurs salariés et maintenant même pour former les patrons !

La formation professionnelle est devenue un véritable atout pour elles, afin de mettre à jour continuellement les compétences de l’entreprise améliorant ainsi son savoir-faire, son expertise, s’adapter à tous changements, prévoir les problèmes/risques notamment liés à un manque de compétences dans un domaine.

Par exemple, lors de la crise de la Covid-19, beaucoup d’entreprises n’étaient pas au point quant à la question de leur digitalisation, activité e-commerce ou simplement leur présence et communication sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, les entreprises qui proposent la formation continue à leurs salariés sont beaucoup plus appréciées. Effectivement, toutes les études montrent qu’elles sont plus attractives à l’embauche, limitent le turn-over, et se garantissent la fidélisation de leurs salariés.

Par rapport aux particuliers

Autre preuve de cette hausse, tu as sûrement dû remarquer les démarchages abusifs des formations CPF : c’est pas pour rien !

En effet, le nombre de formations suivies avec le CPF en 2019 étaient de 517 000 pour dépassé 2.25 millions en 2021 !

Mais qui utilise le plus le CPF ?

Pour un tiers, ce sont les chômeurs, et le reste ce sont les salariés et indépendants. 

A savoir, que de plus en plus de jeunes profitent de leur CPF pour financer leur permis de conduire et qu’aujourd’hui, les femmes représentent plus de 50% des demandes de formation !

Aussi, la crise du Covid-19 a libéralisé notre façon d’apprendre et de travailler : la plupart de ces formations peuvent se faire en télétravail et celles-ci rencontrent encore plus de succès !

2. Qualiopi : sources de financement

N’oublie pas qu’être un organisme de formation et être certifié Qualiopi te procure des sources de financement !

Et oui ! Les organismes certifiés au Registre National de Qualité peuvent bénéficier des fonds publics ou mutualisés délivrés par les OPCO, par une CPIR, par l’Etat, les régions, les caisses de dépôts, Pôle Emploi, Agefiph !

Tu as donc tout à gagner avec la certification Qualiopi ! En plus de rassurer tes financeurs, tes clients peuvent se faire financer ta formation et toi tu bénéficie des fonds publics !

Pour rappel : Qualiopi est la certification qualité qui atteste de la bonne qualité des processus d’accueil, de renseignements, de formations des organismes de formation professionnelle. Celle-ci est délivrée pour 3 ans et est devenue obligatoire pour être éligible au CPF ! On te laisse te documenter sur notre ancien article dédié à Qualiopi !

3. Domaines de niches de la formation professionnelle : véritable mine d’or à considérer 

Tu as déjà dû voir le phénomène sur les réseaux, les formations les plus demandées en ce moment et qui font gagner le plus d’argent sur internet : e-commerce, dropshipping, IA et growth hacking.

En somme, tout ce qui est lié à la digitalisation, le mieux-vivre et le mieux-être, les softs skills et le développement personnel !

          Listes de niches : https://www.oberlo.fr/blog/metiers-avenir

Vous pouvez créer une véritable valeur sur les secteurs déjà implantés et qui séduisent toujours autant : 

  1. Comment faire de l’argent ? Par l’entrepreuneuriat, les invesstissements, …
  2. La catégorie santé/développement personnel : coach sportif, prof de yoga, …

    4. Economie de la connaissance : véritable richesse

    Pour terminer, la notion la plus importante, celle qui a le plus de valeur : l’économie de la connaissance (développée par Idriss Aberkane).

     

    Elle se définit par l’économie de ressources infinies, immatérielles, par la maximisation d’un pouvoir d’achat pour tous.

    L’innovation est au cœur de l’économie de la connaissance !

    Cette économie permet d’être en accord avec les enjeux les plus importants d’aujourd’hui : le respect de l’environnement, le pouvoir d’achat des chômeurs et leur insertion professionnelle, le développement continu des compétences, le partage et la diplomatie, la sécurité, la lutte contre la pauvreté, le développement économique territorial et national.

    C’est pourtant simple !

    Il suffit de vous imaginer dans une économie dont la ressource principale est infinie ! A l’inverse des ressources matérielles qui s’épuisent, polluent, et contribuent à la limite du pouvoir d’achat.

    N’oublions pas que la connaissance est infinie !

    Comme le dit Idriss Alberkane : « La connaissance, comme la connerie, est infinie », à la différence de tous les biens matériels et les matières premières !

    Des personnes très influentes l’ont bien compris, comme les gros PDG des GAFAM ou même Barack Obama !

    Les principes de base

    1. Les échanges sont à somme positive

    2. Les échanges de connaissances ne sont pas instantanés

    3. Les combinaisons de connaissances ne sont pas linéaires

     

    D’un point de vu plus mathématique (même si on n’aime pas trop les maths !) :

    La structure du pouvoir d’achat, selon cette économie est égale à : A * T (attention multipliée par le temps)

    N’oublie pas que tu possèdes une richesse essentielle : celui du savoir et de la transmission de celui-ci. Cette économie de ressource immatérielle est infinie et est synonyme de pouvoir d’achat infini, maximisation du pouvoir d’achat, innovation, …